Les solutions bien-être
pour des espaces vraiment sains

Un traitement adapté à chaque espace

Un confort sans égal

Chez Promie, nous sommes soucieux du bien-être et du confort dans les espaces publics. C’est pourquoi nous avons décidé de distribuer des produits de qualités liés à la santé et au conditionnement acoustique pour les espaces de travail, les restaurants, les écoles, les gymnases, lieux de culte… . Promie est une société spécialisée dans la distribution de produits de désinfection par lumière ultra-violette et de solutions acoustiques. Nous sommes distributeurs exclusifs sur la France de : 

Pourquoi PROMIE ?

Confiance

Qualité

Efficacité

Promie est le distributeur exclusif sur la France d’ISINAC, d’Ecler acoustics et de Luxibel. Notre réactivité nous permet de rester proche de nos clients et de satisfaire au mieux leurs besoins.

Tous nos produits sont fabriqués en Europe pour réduire notre impact environnemental, pour garantir une bonne qualité, de bonnes conditions de travail pour les fabricants et possèdent de nombreuses certifications.

Les performances de nos produits ont toutes été prouvées.

Panneaux acoustiques ISINAC dans notre salle d’enregistrement
Panneaux Ecler acoustics avec un système de désinfection UVC

Ce qu'ils en pensent

ELECHOSYSTEM est spécialiste de l’équipement audiovisuel de bars et restaurants sur Paris. Les produits LUXIBEL sont un vrai plus pour nos clients : sécurité, santé, technologie.
devis uv-c
Frédérick PAGAU
ELECHOSYSTEM
Spécialiste de la clim’, j’ai installé des produits LUXIBEL dans des lieux très différents : cabinets dentaires, pharmacies, écoles… Les employés sont rassurés, et leurs clients aussi.
produits UV-C
Christophe YABAS
EGC

FAQ
LUMIERE UVC

Les questions fréquentes que vous vous posez !

L’UV-C est l’une des nombreuses fréquences électromagnétiques émanant du soleil. Comme les autres formes d’onde, ses propriétés sont uniques à sa longueur d’onde. Pour synthétiser cette fréquence, un tube de verre est mis sous vide et rempli d’argon à une pression bien inférieure à la pression atmosphérique. À cela s’ajoute une petite quantité de mercure. Lorsque le mélange est excité, il crée un plasma d’électrons incandescents qui traversent la vapeur de mercure.

Lorsqu’ils frappent les atomes de mercure, un électron de mercure est libéré à une fréquence représentative de la raie spectrale du mercure, qui est de 253,7 nm. L’émission dominante (>90%) de ces lampes est l’énergie UV-C. La fréquence « C » de la famille des UV électromagnétiques a, entre autres, des effets germicides.

Nous sommes exposés à certaines parties du spectre UV lorsque nous sommes à l’extérieur. En général, une exposition excessive aux UV peut produire des effets néfastes en fonction de la longueur d’onde, du type et de la durée, ainsi que des différences de réponse aux UV entre les individus. Les trois longueurs d’onde de base :

  • UV-C : comprend la longueur d’onde germicide de 253,7 nm et est utilisée pour la désinfection de l’air et de l’eau. La surexposition humaine provoque une rougeur temporaire de la peau et une forte irritation des yeux, mais pas de dommages permanents, de cancer de la peau ou de cataracte.
  • UV-B : est une bande d’UV plus étroite mais plus dangereuse. L’exposition prolongée a été associée au cancer de la peau, au vieillissement de la peau et à la cataracte (opacification du cristallin de l’œil).
  • UV-A : est plus prédominant à l’extérieur que les deux autres. Ils aident à bronzer notre peau et sont utilisés en médecine pour traiter certaines affections cutanées. Il s’agit généralement d’une longueur d’onde inoffensive. Les UVA, B et C endommagent les fibres de collagène et accélèrent le vieillissement de la peau. En général, les UVA sont les moins nocifs ; les UVB contribuent aux dommages causés à l’ADN et au cancer. Ils pénètrent en profondeur mais ne provoquent pas de coups de soleil. En raison de l’absence de rougeur (érythème), ils ne peuvent pas être mesurés dans le cadre d’un test SPF. Il n’existe pas de bonne mesure clinique du blocage des UVB, mais il est important que les écrans solaires bloquent à la fois les UVA et les B. Les UVC pénètrent toutefois superficiellement et n’ont pas été associés à des effets tissulaires à long terme.

Les microorganismes sont des structures organiques simples qui absorbent facilement la longueur d’onde des UV-C, provoquant une photo-dissociation (destruction). L’ADN (acide désoxyribonucléique) d’un microbe est le premier à être affecté négativement en raison de ses liaisons moléculaires plus faibles. En quelques centièmes de seconde, il subit des dommages irréparables. La perte ultérieure des instructions génétiques entraîne la mort des cellules et/ou leur incapacité à se répliquer, ce qui les rend inoffensives. Une exposition continue provoque une dégradation ininterrompue, comme le fait le soleil, mais beaucoup plus rapide.

Non, mais les lampes UV-C assurent un conditionnement exceptionnel de l’air, tout comme le soleil le fait à l’extérieur. Les lampes UVC sont un élément de climatisation qui s’ajoute aux autres éléments du système. Il s’agit notamment des filtres, du serpentin, du noyau de chauffage, du ventilateur, des registres, des humidificateurs, etc. Tous sont conçus pour remplir une fonction spécifique dans le travail de traitement de l’air des espaces occupés.

FAQ ACOUSTIQUE

Les questions fréquentes que vous vous posez !

Nous sommes exposés à certaines parties du spectre UV lorsque nous sommes à l’extérieur. En général, une exposition excessive aux UV peut produire des effets néfastes en fonction de la longueur d’onde, du type et de la durée, ainsi que des différences de réponse aux UV entre les individus. Les trois longueurs d’onde de base :

  • UV-C : comprend la longueur d’onde germicide de 253,7 nm et est utilisée pour la désinfection de l’air et de l’eau. La surexposition humaine provoque une rougeur temporaire de la peau et une forte irritation des yeux, mais pas de dommages permanents, de cancer de la peau ou de cataracte.
  • UV-B : est une bande d’UV plus étroite mais plus dangereuse. L’exposition prolongée a été associée au cancer de la peau, au vieillissement de la peau et à la cataracte (opacification du cristallin de l’œil).
  • UV-A : est plus prédominant à l’extérieur que les deux autres. Ils aident à bronzer notre peau et sont utilisés en médecine pour traiter certaines affections cutanées. Il s’agit généralement d’une longueur d’onde inoffensive. Les UVA, B et C endommagent les fibres de collagène et accélèrent le vieillissement de la peau. En général, les UVA sont les moins nocifs ; les UVB contribuent aux dommages causés à l’ADN et au cancer. Ils pénètrent en profondeur mais ne provoquent pas de coups de soleil. En raison de l’absence de rougeur (érythème), ils ne peuvent pas être mesurés dans le cadre d’un test SPF. Il n’existe pas de bonne mesure clinique du blocage des UVB, mais il est important que les écrans solaires bloquent à la fois les UVA et les B. Les UVC pénètrent toutefois superficiellement et n’ont pas été associés à des effets tissulaires à long terme.

Les microorganismes sont des structures organiques simples qui absorbent facilement la longueur d’onde des UV-C, provoquant une photo-dissociation (destruction). L’ADN (acide désoxyribonucléique) d’un microbe est le premier à être affecté négativement en raison de ses liaisons moléculaires plus faibles. En quelques centièmes de seconde, il subit des dommages irréparables. La perte ultérieure des instructions génétiques entraîne la mort des cellules et/ou leur incapacité à se répliquer, ce qui les rend inoffensives. Une exposition continue provoque une dégradation ininterrompue, comme le fait le soleil, mais beaucoup plus rapide.

Non, mais les lampes UV-C assurent un conditionnement exceptionnel de l’air, tout comme le soleil le fait à l’extérieur. Les lampes UVC sont un élément de climatisation qui s’ajoute aux autres éléments du système. Il s’agit notamment des filtres, du serpentin, du noyau de chauffage, du ventilateur, des registres, des humidificateurs, etc. Tous sont conçus pour remplir une fonction spécifique dans le travail de traitement de l’air des espaces occupés.

2, rue Magnier-Bédu 95410 GROSLAY

Téléphone

Téléphone

+33 (0)1 39 91 30 39

Email

Email

contact@promie.fr